Depuis leurs premiers brassages en amateur, Thomas et Steph enchaînent les succès et les nouvelles créations. Toujours indépendants, ils ne cessent de concevoir de nouvelles bières bio, des premières classiques aux plus audacieuses, en alliant des arômes fruités, et des saveurs originales. Esprit Planète est allé dans le local de Skumenn pour poser quelques questions à l’un des fondateurs, Thomas.

Comment l’aventure Skumenn a-t-elle débuté?

« Stephane était parti en Inde il y a quelques années, et il a trouvé un guide d’auto-suffisance dans lequel il était expliqué comment faire sa propre bière. De fil en aiguille nous avons décidé d’essayer de faire notre propre création avec des kits, puis on a acheté des cuves, et nous avons commencé à brasser. Nous travaillons maintenant avec Max, Nicolas Curmer qui s’occupe des visuels et dessins, et Fred qui est sur la partie photographie. Nous avons cherché un local en 2015 avec du matériel. Nous avons à présent 500m2 et un nouveau lieu en travaux. »

Quelles genre de bières sont brassées chez Skumenn?

« Nous avons d’abord eu la gamme classique à savoir la Pale Ale, l’Amber Ale, la Rye IPA et la Wheat IPA. On a eu ensuite d’autres créations comme la Delhi Delhi, petit clin d’oeil au voyage en Inde de Steph, ou encore la Bisou Caillou, qui est une session IPA. Certaines bières sont des collaborations comme La Bêtise, bière collaborative avec les Grands Gamins, et la Loulou, une Hoppy Saison Sarrasin avec la Brasserie de l’Etre. Nous ne faisons pratiquement que des « Ale », bières de fermentation haute. Nous avons fait beaucoup de tests pour trouver des produits originaux, comme avec la Bora qui est une collaboration avec la Brasserie du Grand Paris et issue de fermentation mixte entre souches de brettanomyces (bactéries que l’on retrouve dans le vin) et levure saison. »

Avec quels produits travaillez-vous?

« Pour tout ce qui est partie maltée nous travaillons avec l’association « De La Terre à la Bière« cqui est un regroupement d’agriculteurs et de brasseurs, initié par Lancelot, Coreff ou encore Britt. Tous les ans, on calcule les besoins de chaque brasserie et nous mutualisons les efforts. Cette filière brassicole est 100% bretonne et biologique. » L’enseigne Skumenn est entièrement bio et et travaille dans le respect de l’environnement. Par exemple, la drêche (résidus de céréales après brassage) est recyclée en alimentation animale pour les vaches laitières d’une ferme proche de la brasserie.

La brasserie obtient une Médaille d’Or au France Bière Challenge pour son Imperial Stout vieillie en barrique de Cognac, la « Coup de Grâce ». Pour vous donner l’eau à la bouche :

Skumenn