Etre éco-responsable dans sa vie quotidienne, c’est bien. Limiter son impact environnemental chez soi, et au travail, c’est encore mieux!
Dans un sondage réalisé par Viavoice pour HEC, 49% des cadres déclarent ainsi que « leur entreprise n’a pas mis en place des actions au quotidien pour limiter leur empreinte carbone et leur impact environnemental, et 75% pensent que ces actions pourraient être plus importantes à l’avenir. L’étude démontre également que « l’environnement reste le premier enjeu associé à la RSE ». Quels efforts pouvons-nous faire au travail?

Gérer et limiter sa consommation énergétique

Cela semble être une évidence et pourtant, nous sommes nombreux à oublier d’éteindre les lumières lorsque l’on quitte une pièce, que cela soit à la salle de réunion, aux toilettes, dans la cuisine… Ne laissez pas une pièce vide allumée, vous ferez un geste pour l’environnement et des économies d’électricité!
Idem pour les chauffages, ils doivent être arrêtés s’ils ne sont pas nécessaires, et baissés autant que possible (-1°, c’est 7% d’énergie économisée!).
Les appareils électriques en veille sont eux aussi énergivores, et doivent être débranchés quand ils ne sont plus utilisés (ordinateurs, imprimantes, machine à café…).
Pour les entreprises qui en ont les moyens, l’isolation et les panneaux solaires sont des solutions écologiques durables.

Trier, réutiliser, recycler

Saviez-vous qu’une feuille de papier = 10 litres d’eau? Seules 35% d’entre elles sont recyclées, et chaque année, des millions d’arbres sont abattus pour fournir les entreprises et les particuliers. Vous pouvez cependant réutiliser vos chutes de papier en bloc-notes, brouillons, et imprimer en recto-verso lorsque cela est possible!
Côté cuisine et pause déjeuner, il faut bannir le plastique jetable et privilégier les gobelets et vaisselle réutilisables. En plus d’être écolos, vous serez « corporate » en personnalisant vos verres à l’effigie de l’entreprise!
On bannit les plats préparés sur-emballés et si on en a la possibilité, on cuisine des plats simples et de saison sur place, ou bien chez soi en emportant le tout dans une boîte en plastique ou verre réutilisable comme me tupperware!
Les poubelles doivent être séparées : déchets organiques, recyclables, emballages…
Chez Esprit Planète, nous avons fait l’acquisition de bocaux pour acheter en vrac, et nos déchets papiers sont triés selon leur catégorie : papier blanc, papier couleur, journaux… avant d’être recyclés.
Nous travaillons depuis plusieurs années avec La Feuille d’Erable qui s’occupe du recyclage des papiers et du composteur pour notre société.

Les déplacements et les transports

On favorise le covoiturage entre les salariés et les transports en commun. La bicyclette est également de rigueur (écolo et sportive!). Si votre entreprise est assez grande, vous pouvez aussi mettre à disposition des vélos et voitures électriques.
Chez Esprit Planète, nous réduisons notre impact carbone grâce à des circuits-courts et des fournisseurs locaux. La localisation des bureaux a également été faite en fonction des arrêts et lignes de bus, afin de limiter l’usage des véhicules motorisés.
Enfin si vous en avez la possibilité, vous pouvez développer le télétravail, et mettre en place des visioconférences.

Certaines solutions sont évidentes, d’autres plus innovantes; quelques alternatives sont contraignantes, la plupart restent simples… Avec un peu de bonne volonté, on peut tous être éco-responsable au bureau 😉